La tortue géante d’Aldabra (Geochelone gigantea) est une tortue de la famille des Testudinidae qui habite uniquement sur l’atoll qui lui donne son nom, Aldabra, dans l’archipel des Seychelles. Elle a également été introduite par l’homme sur l’île d’Unguja dans l’archipel de Zanzibar, en Tanzanie.

Espèce

Geochelone gigantea

Ordre

Testudines

Famille

Testudinidae

Peligro de Extinción

Amenazada (vulnerable)

Caractéristiques

Caractéristiques :

Il s’agit de la tortue la plus grande au monde, pouvant dépasser un mètre de long, après la tortue géante des Galápagos. Les mâles peuvent peser jusqu’à 250 kg, tandis que les femelles avoisinent les 150 kg. Comme c’est le cas chez d’autres tortues, cette espèce peut vivre plus de 100 ans.

La carapace en forme de dôme est gris foncé ou noire. Les extrémités sont robustes, ce qui lui permet de porter son énorme poids. Le cou est disproportionnellement long, même pour un animal aussi grand, ce qui s’avère utile chez cette tortue pour atteindre les branches les plus basses des arbres, certaines à près d’un mètre de haut.

Coutumes, nourriture et habitat :

Habitudes, alimentation et habitat :

Cette tortue est herbivore, elle se nourrit de brins d’herbe, de feuilles et de tiges ligneuses, bien qu’elle puisse aussi compléter son alimentation en mangeant des invertébrés ou des charognes.

À Mundomar, nous les alimentons aussi avec des fruits comme des pommes ou des bananes. En dépit de la disponibilité d’eau douce dans les territoires qu’elle habite, cette tortue obtient l’eau dont elle a besoin pour vivre des aliments qu’elle ingère. Elle ne craint pas l’homme et affiche une indifférence complète en sa présence, allant même jusqu’à manger dans sa main.

Curiosités

Curiosités :

La maturité sexuelle est déterminée par la taille et non pas par l’âge ; la tortue devient sexuellement active lorsqu’elle atteint la moitié de sa taille finale. L’accouplement a lieu entre les mois de février et mai. La femelle pond de 10 à 25 œufs. On observe un taux élevé d’infertilité des œufs, près de 60 % n’étant pas fécondés. L’incubation dure 8 mois et l’éclosion se produit entre octobre et novembre.